Ancienne lettre

Janvier 2007, janvier 2008 une année d’existence du Site Web de Dar El-Gharnatia.
Au cours de cette courte période et cette modeste expérience nous avons voulu faire connaître le travail de toute une équipe.

Il me doit de dire que le résultat est excellent, que l’expérience est porteuse d’avenir et que cet outil fabuleux qu’est l’Internet permet de s’introduire un peu partout dans le monde, qui est devenu aujourd’hui un petit village.

Dar-El-Gharnatia malgré ses faibles moyens, ambitionne de jouer un rôle prépondérant dans le domaine de la musique Andalouse.



La diversité des activités , la jeunesse de sa composante humaine et surtout son amour pour la musique et son rayonnement nous incite à travailler encore d’avantage, a être exigeant avec nous-mêmes a se sacrifier et aller à l’avant. Notre travail de proximité avec les mélomanes doit être renforcé pour élargir et rajeunir la base populaire de la musique Andalouse.

Dar-El-Gharnatia aspire à une présence permanente dans le champ culturel Algérien et aussi honorer au mieux la mémoire de nos prédécesseurs.

Le Président : K . Boualem

       Lettre de l'ex-Président

Ce nom fut attribué à notre association musicale le jour même de sa création le 07 Mars 1972, par l’un de ses fondateurs, Hadj Slimane Annani ; et cela en souvenir de la citadelle de la civilisation Andalouse GRENADE.

Il n’est pas exagéré de prétendre que la musique Andalouse n’aurait pas acquit à Koléa ses lettres de noblesse sans l’existence de notre association et sans le dévouement de Mélomanes, jaloux d’un noble patrimoine, voué à la perte, sous l’influence néfaste venue d’horizons étrangers à notre civilisation. En disant cela, ma pensée va vers ceux et celles qui ont toujours entretenu un espoir salvateur afin que cette musique perpétue son apport civilisationnel    
remontant aux sources de notre glorieux passé et puisse continuer à œuvrer dans la voie du progrès. Je veux dire, aussi toute ma gratitude à ceux qui été à l’origine de cette création et à ceux qui ont continué à suivre les traces de notre cher premier Président le la défunt Mahieddine Bellouti, de Boualem Kherrous, Bennacer Achour, Hadj Slimane Annani, El-Hachemei Saoudi, Ben-Aouda Adem Ali El Ghoul et à tous les membres de l’association ; anciens et nouveaux.
En mon nom personnel et aux noms de tous ceux qui m’aident dans l’accomplissement de cette noble tâche (professeurs, membres et élèves), j’adresse l’expression de mon admiration et de ma reconnaissance car, c’est grâce à eux que nous pourrons prétendre sauvegarder notre patrimoine, le faire connaître et le faire aimer. Je ne terminerai pas, sans adresser mes salutations les plus sincères à tous nos amis de quelques associations musicales au quelles ils adhèrent, que se soit en Algérie où à l’étranger. Comme j’adresse également l’expression de ma profonde amitié à tous ceux qui nous soutiennent dans notre tâche, afin que notre association puisse continuer aisément sa tâche culturelle et artistique pour le bien de notre belle Algérie.

Nourreddine Labri